fondationpoesie.org et les médias sociaux



Rechercher sur fondationpoesie.org


Le Jury du Prix du premier recueil de poèmes

Le jury se réunit chaque année depuis 2008, à la mi- septembre, dans un restaurant parisien pour attribuer le Prix. Celui-ci est ensuite remis en public quelques jours plus tard. Les membres du jury sont Pierre Chappuis, Judith Chavanne, Michel Collot, Suzanne de Bellescize, Marie-Hélène Labbé - Directrice et Fondatrice de la Fondation, Jean-Pierre Lemaire et Pierre Oster.


Pierre Chappuis

Né en 1930, Pierre Chappuis vit à Neuchâtel (Suisse) où il a longtemps enseigné. Auteur d'une douzaine de recueils de poésie parus pour la plupart aux éditions José Corti (derniers titres: Dans la foulée, 2007, Comme un léger sommeil, 2009, et Muettes émergences, 2011) et où figurent aussi des ensembles de notes et réflexions (dont La rumeur de toutes choses, 2007) et des lectures critiques (Tracés d'incertitude; Deux essais/M. Leiris et A. du Bouchet, 2003). Présent occasionnellement aux catalogues de La Dogana (Le noir de l'été, 2002) et des éditions Empreintes (Éboulis & autres poèmes précédé de Soustrait au temps, préface de Michel Collot, 2005). Parmi les revues, a surtout collaboré, ces dernières années, à La Revue de Belles-Lettres, Conférence, L'étrangère.


Judith Chavanne

Née en 1967, vit et enseigne les lettres en Île de France. A publié cinq recueils de poèmes : Entre le Silence et l'Arbre paru en 1997 aux Editions Gallimard (prix Louise Labé et prix de la fondation Bleunstein-blanchet), La douce Aumône paru en 2002 aux Editions Empreintes (Suisse), Le Don de solitude en 2003 aux éditions de l'Arrière-pays, Un seul bruissement en 2009 aux Editions du Bois d'Orion et À ciel ouvert à l'Arrière-pays en 2011. A aussi publié un essai, fruit du remaniement d'une thèse de doctorat, sous le titre Philippe Jaccottet, une poétique de l’ouverture aux éditions Seli Arslan en 2003. A collaboré à des revues pour des recensions, publié des poèmes en diverses revues (La Sape, Le Nouveau Recueil, Scherzo, Arpa, Poésie 95, 98, 2000, Sorgue, Neige d’août, Rehauts, Les Heures, Lieux d'être, Thauma... ), et des articles critiques ou préfaces consacrés aux oeuvres de Pierre Dhainaut, Pierre Voélin, Jean-Pierre Lemaire et Bo Carpelan.


Michel Collot

Né en 1952, Michel Collot a commencé à écrire à un moment où la scène poétique et poéticienne étaient dominées en France par le structuralisme et le textualisme. Il s'est tourné vers la phénoménologie pour élaborer une alternative critique et théorique, notamment dans L’Horizon fabuleux (Corti 1988), La poésie moderne et la structure d’horizon (PUF 1989), La Matière-émotion (PUF, 1997), Paysage et poésie (Corti, 2005), Le Corps cosmos (La Lettre volée, 2008), La Pensée - paysage (Actes Sud, 2011). Dans ses essais comme dans ses poèmes (Issu de l'oubli, Le Cormier, 1997; Chaosmos, Belin, 1997, Immuable mobile, De chair et d’air, La Lettre volée, 2002 et 2008), le travail sur la langue apparaît inséparable du mouvement d’une émotion qui porte le poète à la rencontre du monde et d’une intime altérité. Professeur de Littérature française à l’Université Paris III, il dirige une équipe de recherche sur la poésie contemporaine. Il est membre du comité de rédation de la revue L'Étrangère.


Suzanne de Bellescize

Née en 1983, ancienne élève de l’École normale supérieure (Ulm). Agrégée de lettres modernes. Lectrice à Harvard (2008). Professeur de lettres (2008-2011). Conseiller politique au Ministère des affaires étrangères (depuis 2011).


Marie-Hélène Labbé

Née en 1958, Marie-Hélène Labbé est maître de conférences à l’Institut d’Études Politiques de Paris. Auteur du Nucléaire à la dérive (Frison Roche, 2011), du Grand retour du nucléaire (Frison Roche, 2006), Le Risque nucléaire (Presses de Sciences Po, 2003), La Grande Peur du nucléaire (Presses de Sciences Po, 2000). Fondatrice et directrice de la Fondation d'entreprise L-A Finances pour la Poésie (2008-2013). Directrice de la Fondation pour la Poésie depuis 2013.


Jean-Pierre Lemaire

Né en 1948, Jean-Pierre Lemaire vit et enseigne à Paris, au lycée Henri IV et au lycée Sainte-Marie de Neuilly. Derniers recueils publiés: L'Intérieur du monde (Cheyne, 2002); Figure humaine (Gallimard, 2008). Grand prix de poésie de l'Académie française (1999).


Pierre Oster

Né en 1933, Pierre Oster publie le Premier poème dans le Mercure de France en 1954 ; aussitôt après, des Quatrains gnomiques dans la Nouvelle Revue Française. Le champ de mai paraît chez Gallimard en 1955 (prix Fénéon). Solitude de la lumière (1957) lui vaut le prix Max-Jacob. Rencontre d’Alexis Leger, en 1961, grâce à l’amitié de Jean Paulhan. 1962 : entrée au Cercle du Livre précieux / Éditions Tchou. 1975 : codirige la décade Ponge à Cerisy-la-Salle (« Ponge inventeur et classique »). 1978 : nommé au comité des lectures des Éditions du Seuil (sur les instances de Denis Roche). Il en fait partie jusqu’en 1995. Il a publié Paysage du tout, coll. Poésie, Éditions Gallimard en 2000.