Avenue Léo Errera 52 | B-1180 Brussels
contact@fondationpoesie.org

Le corps inachevé

FondationPoesie.org

Le corps inachevé, Joanne Morency

des mains déplacent mes jouets alignent mes membres dans l’espace effleurent une mèche sur mon front je ne reconnais plus le monde tel que j’achevais à peine de le construire Poursuivant cette quête perpétuelle d’unité, Joanne Morency entre dans le couloir des arrivées et des départs. L’arrivée dans ce corps étrange qu’est la vie. Puis, l’inconcevable départ : la mort de la mère. Une poésie empreinte de simplicité, dans le langage universel du corps.

Le corps inachevé, Joanne MorencyOriginaire de l’Estrie, au Québec, Joanne Morency vit au bord de la mer en Gaspésie depuis vingt ans. Après plusieurs années de pratique comme psychologue, elle bifurquait il y a dix ans vers le domaine de la rédaction et des communications, avec le but ultime de consacrer sa vie à l’écriture littéraire. Lauréate du prix Piché de poésie en 2007, attribué chaque année au Festival international de poésie de Trois-Rivières à un auteur de la relève, sa suite poétique Qui donc est capable de tant de clarté est parue aux Écrits des Forges dans « Poème du lendemain 16 ». Son premier recueil Miettes de moi, publié chez Triptyque, lui a valu le prix Jovette-Bernier 2009 au Salon du livre de l’est du Québec ainsi que le Prix L-A Finances pour la Poésie en 2010. Dans une prose poétique empreinte de simplicité, elle y présente la quête d’une femme pour réunir les pièces d’un puzzle bien plus grand qu’elle. Vient de paraître, toujours chez Triptyque, sa suite poétique Le cri des glaciers, finaliste aux Prix littéraires Radio-Canada en 2009. La poétesse y poursuit sa quête d’unification et de guérison, tant au plan personnel que collectif. Stimulée par l’interaction avec les artistes d’autres disciplines, l’auteure, en plus d’être parolière, a aussi collaboré à diverses expositions et installations alliant la poésie aux arts visuels., Éditions Triptyque2200, rue Marie-Anne Est Montréal (Québec) Canada H2H 1N1 Canada, 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.